Archives des articles tagués étranger

Nous sommes tous en exil.

EMMANUEL KIRSCH (le chef d’orchestre) :  » Si je puis me permettre, je peux vous demander quelque chose ? »
ZOLTAN (le gardien d’immeuble) : « Je vous en prie. »
– Vous êtes gardien ici depuis longtemps.
– Ça fait trois ans. Avant j’étais ingénieur. À Budapest
– Ah oui ?
– Oui.
– Monsieur Kirsch, permettez-moi de vous offrir un verre de toké*. De Budapest.
– Ah, avec plaisir !
– Asseyez-vous
– Merci.
– Kirsch, c’est un nom allemand…
– On peut dire ça, oui. Ma famille est passée par là.
– Kirschman ?
– Oui.
– Dites-moi, Monsieur Kirschman, il y a-t-il dans ce monde des êtres qui ne soient pas en exil ?
– Je ne sais pas. Regardez, même les roses sont en exil. C’est le bouquet !
– Oui.

(…)

EMMANUEL KIRSCH (sur le répondeur téléphonique de Catherine) : « Catherine, c’est Kirsch. Tu sais, quand je t’ai appelée l’autre matin, je n’avais rien à vendre ni à acheter, non. J’étais allé revoir le film de Keaton qu’on avait vu ensemble le soir de tes vingt ans. Ce soir-là, tu venais d’hériter d’une chambre de bonne et de deux vases chinois. Tu disais que tu voulais tout vendre pour être libre. Tu ne voulais rien posséder. Ça m’a donné envie de renouer la conversation là où on l’avait laissée. Voilà. »

C’EST LE BOUQUET ! (film de Jeanne Labrune, 2002)
(re)(re)voir le film

* eau de fruit traditionnelle roumaine à base de fruit

Publicités
Crédit Photo : AP (article sur la première femme ordonnée prêtre en Italie en 2010)

Crédit Photo : AP (article sur la première femme ordonnée prêtre en Italie en 2010)

Hygiène du libre-blogueur…

Sur ce blog censé être dédié à la valeur Liberté, il est une pratique qui sera récurrente : celle de la toilette mentale qui consiste à évacuer les vilaines toxines des préjugés. Un rendez-vous absolument pas à heure fixe qui se penchera régulièrement sur les clichés et autres idées reçues mis à mal par la plus récente actualité. L’info y sera présentée à l’état brut, sans autre forme de commentaire, ou sinon lapidaire, tant le télescopage d’une doxa faisant consensus avec son contre-exemple de la vraie vie est en-soi suffisamment efficace pour opérer en nous un chavirement des certitudes. Plus efficace que la spéculation, la réalité des faits reste le meilleur décapant de nos confortables schémas établis. Même pas besoin de frotter ma bonne dame. Ci-dessous, ma moisson non exhaustive des dix derniers jours, laquelle ouvre donc ma toute nouvelle rubrique « Doxa »

La France est un pays d’assistés…

Oui mais non. Chaque année, des milliards d’euros de prestations sociales ne sont pas distribués aux ayant-droits, par ignorance ou par honte : 5,3 milliards pour le Revenu Social d’Activité (RSA), 700 millions pour la Couverture Maladie Universelle (CMU), 378 millions pour les aides à l’acquisition d’une mutuelle Santé (ACS). L’Etat est donc clairement bénéficiaire en comparaison des 4 milliards d’euros que représenterait annuellement la fraude sociale dans l’hexagone. Source : « L’envers de la fraude sociale » publié par l’ODENORE (Observatoire des Non-Recours aux droits et services), rattaché au CNRS.

La France, terre d’accueil…

Oui mais non. Les étrangers sont moins bien intégrés en France que dans le reste des pays de l’OCDE : leur taux de chômage est en France de 14,5% et leur de taux de pauvreté de 21,1% contre respectivement 11,9% et 17,3% en moyenne pour les autres pays de l’OCDE. Source : OCDE.

Un prêtre est forcément contre le mariage gay…

Oui mais non. Elie Geffray, maire du village d’Eréac et prêtre de l’Eglise Catholique est pour : « la loi permet à des minorités de vivre dans un cadre légal ». Un homme qui vit très bien la séparation de l’Eglise et de l’Etat, sans schizophrénie aucune, et se dit « fier d’incarner le pluralisme dans l’Eglise ». On parie qu’il en existe plein d’autres moins assumés ?

Pour tous les catholiques, une femme peut être une sainte jamais un prêtre…

Oui mais non. Il existe des femmes courageuses qui, au sein même de l’Eglise Catholique, mènent un difficile combat contre un « système androcentrique » que ne justifie aucun texte de la Bible : Anne Soupa, auteur de Dieu aime-t-il les femmes ? (Médiaspaul) en est un exemple. Et il existe aussi des médias chrétiens pour offrir une tribune digne de ce nom à ce féminisme particulier : c’est le cas de Témoignage Chrétien.

%d blogueurs aiment cette page :