Ces philosophes qui ruinent la philosophie…

Onfray s’est donc lâché sur Greta Thunberg, osant même s’interroger sur son humanité, la traitant de cyborg. Voilà ce qu’aura donc eu aussi à subir la nouvelle pasionaria du climat qui a fait plus avancer la cause environnementale auprès des jeunes en un an que les politiques, les intellectuels, les enseignants et même les parents, au cours des quatre dernières décennies. Voilà où on en est donc aujourd’hui avec ces gens qui monopolisent les plateaux télé et/ou radio car experts des grandes affaires de ce monde.

Pascal Bruckner, BHL, Luc Ferry, et même Onfray maintenant ! … Les philosophes de 2019 sont devenus des professionnels de la diatribe embourbés dans la plus vile doxa ne leur en déplaise. Ils sont à vous dégoûter de la philosophie car ces philosophes universitaires, que taclaient Nietzsche et plus tard Nizan (Les Chiens de garde) ne nous proposent rien d’autre que des « réflexions » de comptoir. Le pire étant le soi-disant libertaire Onfray, un mufle et un monstre d’égo, auto-proclamé libre penseur. Non, la philosophie n’est pas une discipline qui est au-dessus de toutes les autres par sa seule hauteur de vue. C’est un art du verbe et du maniement du concept qui n’a rien de nécessaire pour s’avancer vers la sagesse. Et qui est encore moins suffisante pour cela. Même Macron se targue d’être passé par le cursus philo. Le plus fieffé menteur de Président que la Ve République ait eu à supporter. Tant de philosophes qui ne sont amis que de leur égo, qui ne sont amoureux que de leurs postures. Et du pouvoir bien davantage !
Il n’y a pas pire espèce que les menteurs qui s’avancent avec les plus beaux atours de la bienveillance. Entre deux maux, je préfère encore les « gros boeufs » qui avancent à visage découvert, l’épaisse bêtise sans masque…
Onfray, tu es peut-être mon coup de grâce quant à cette philo si tendance.
Heureusement, il nous reste les moralistes. Les vrais !
Allons vite nous réconcilier avec la philo avec Montaigne, Nietzsche, Diogène !

(Crédit Photo : Charly TRIBALLEAU / AFP)