La reculade continue…

Le blog de Patrick Mottard

C’est celui de Koweit City, la capitale d’un état qui doit son indépendance à l’Occident depuis la guerre du Golfe. Dans cet établissement agréé par la République française le ministère local de « l’éducation »a exigé que dans un manuel d’histoire « La Liberté guidant le peuple » cette femme symbole à la poitrine dénudée qui sur une barricade tient la hampe d’un drapeau tricolore soit recouverte d’un autocollant rouge. D’autres manuels d’histoire et de sciences naturelles sont également censurés.

On a beau nous expliquer qu’un lycée français doit se soumettre au droit du pays , il en demeure pas moins que cette nouvelle reculade devant l’obscurantisme a un parfum munichois.

View original post

Publicités