2014-07-14 12.30.58 HDR

Nice Matin, canard anar ?

Que ce soit Nice Matin ou FR3 Région, je conserve mon plus grand respect à ces médias locaux qui font le job en ayant renoncé à toute forme de journalisme polémique. Pas le journalisme le plus prestgieux, donc. Oui, quand un titre comme Nice Matin bat de l’aile au point d’être menacé de liquidation, je m’inquiète franchement. Peu encline à faire des vagues, parfois neu-neu, voire glissant ponctuellement dans le cirage de pompes aux seigneurs locaux, la PQR* n’en reste pas moins un indispensable relais de l’info locale. Et par là, osons le dire : un nécessaire outil de la démocratie à la française. Avec Nice Matin, je m’amuse depuis bien longtemps du grand écart entre cette ligne éditoriale et le quotidien billet d’humeur de Philippe Bouvard en sa Une.

L’homme reste vif, affûté, et on aurait bien tort de penser qu’il pratique un humour de daron, façon « tonton calembour ». A la calembourdaine, il préfère effectivement de mordants billets rédigés avec un style savoureux que je trouve personnellement au-dessus des modes. Surtout : qui font mouche à tous les coups. Le billet du jour précisément, à l’occasion de la grand messe nationale du 14 juillet, qui comme chacun le sait, a définitivement mis fin aux privilèges en France, m’a laissé personnellement sans voix eu égard au positionnement conformiste du média qui le publie. Merci Nice Matin, et longue vie à la PQR* qui autorise les saillies les plus libertaires. Monsieur Bouvard, en tant que scribouillard de province volontiers étiqueté anar, je m’incline bien respectueusement devant cette plume talentueuse et libre…

* PQR : Presse Quotidienne Régionale
Publicités