NC06_portrait_benvautier_LT (21)

BEN, l’art en son flux

INSAISISSABLE, INCLASSABLE, ICONOCLASTE, AVANT-GARDISTE, INCONTOURNABLE, INFATIGABLE… DEPUIS NICE OU IL N’A CESSÉ DE BOUSCULER COURANTS ET CONVENTIONS, BEN VAUTIER, ARTISTE MAJEUR DE LA CRÉATION CONTEMPORAINE, N’A CERTAINEMENT PAS DIT SON DERNIER MOT, AVEC OU SANS PINCEAU.

« Etre libre maintenant »… Telle est l’inscription qui figure au-dessus du portail de la maison de Ben à Saint-Pancrace. Credo que confirme un simple coup d’œil,  en deuxième plan, sur ce lieu de vie conçu (et vécu !) comme œuvre d’art à part entière. Les contraintes urbanistiques ne le concernent visiblement pas. Nul doute que la liberté soit un fil rouge intéressant pour tenter de définir l’homme et son travail. Tenter seulement… En 2010, l’exposition-évènement « Strip-tease intégral de Ben » au MAC de Lyon s’y était attelé avec brio. Mais bien malin qui prétend vraiment mettre à nu Benjamin Vautier. Nos enfants le « lisent » sur leur agenda, les usagers du Tram de Nice à chaque station de la Ligne 1, nos courriers sont « affranchis » par ses timbres… Côté histoire de l’art ? Artiste contemporain majeur du XXe siècle, acteur avant-gardiste incontournable de la période post-moderne, cofondateur du mouvement Fluxus, co-créateur de l’Ecole de Nice : Ben est représenté dans les plus grandes collections publiques et privées du monde. Si dans le sillage du dadaïsme, l’on retrouve dans ses réalisations et performances le rejet des conventions et un penchant évident pour la dérision, Ben est allé plus loin, en pionnier inspiré par les Duchamp et autres Cage ou Brecht : vers cet art total où « la vie est art ». Cercle vertueux d’une reconnaissance qui en fait aujourd’hui un artiste plus libre que jamais, toujours porté par une énergie exceptionnelle et la fièvre d’inventer. Si Ben Vautier a des doutes, il ne connaît pas les affres de la création. Il y a plutôt de la jubilation dans sa façon d’interroger le monde. Alors, ce jeune homme de près de 80 printemps se remet à la céramique, alimente son site internet et sa newsletter de sa plume prolixe, s’initie au dernier logiciel de mise en page. Plus que jamais habité par les mots, il vient de publier « La théorie de l’ego » (Favre), ouvrage traquant la particule de l’ego, aussi vrai que « L’univers est un ego en expansion ». Plus que jamais tourné vers les autres aussi, cet artiste généreux continue de mettre en avant les jeunes artistes contemporains dans chaque lieu où il est invité. Plus que jamais provocateur, Ben se déclare toujours « anti-art, anti-tout, anti-Ben ».

(Portrait de Ben réalisé pour l’édition 2014/2015 du guide Nice Code)

Crédit photo : Loïc Thébaud / www.loicthebaud.com
Publicités