4383892_3_f743_des-soldats-hissent-un-drapeau-russe-a_2996115ec3ac7ab5446fac041b6703b2

Humanité en berne

Les bannières qu’ils bénissent

Se préparent à bannir

Les couleurs que l’on hisse

Se languissent de maudire

Sur les mâts de fierté

L’étoffe des bourreaux

Dans les stades enfiévrés

Linceuls des haros

Etendards des camps

Etendues de sang

Misérable tissu

Dont ils se sentent issus

Petit mouchoir de poche

Que les vents effilochent

Fanion puéril

Fanon de péril

Sur la Lune ou l’Everest

Nul grand pas pour l’espèce

Pauvre drap bariolé

Aveuglément adulé

Tu plantes dans nos cœurs

Frontières et rancœurs

Et dans tes pigments se trament

Depuis toujours nos drames.

Crédit photo : AFP / Vadim Ghirda
Publicités